Ici, le tourisme de pleine nature est notre avenir ! Pourquoi vouloir le tuer, et avec lui, toutes celles et ceux qui s'y investissent ?

 
article image


Attestation du Responsable Gîtes de France de l'Indre, janvier 2016

Gîtes de France® ne labellise pas de structures situées dans les zones d'implantation de parcs éoliens, ou à proximité de celles-ci, ou de toute autre source de nuisance.
[...] Il n'est pas concevable que les touristes se retrouvent face à un champ d'éoliennes dans cet environnement naturel remarquable.

Consulter le document d'attestion Gîtes de France

 

Témoignage d'une propriétaire de gîte dans l'Hérault, mars 2016

Je m’adresse à Mme la ministre Ségolène Royal. 
C’est une Honte, madame la Ministre. 
J’ai un gîte d’accueil dans l’Hérault, un 3 lits pour une famille mais problème pour louer car il est à 700 mètres de la 1ere éolienne. Impossible de faire la location aux vacances depuis. Quant les vacanciers voient ça devant, ils refusent de passer les vacances là. Même si je veux le vendre, j’ai bien peur. Je suis en colère, tout l’argent investi là et on perd tout la paix et le gagne pain à la campagne. Que faites-vous Mme Royal, merci de me répondre pour une solution ou voulez-vous me payer le manque à gagner.

http://www.terraeco.net/A-qui-profitent-les-eoliennes-un,59698.html#forum61682

 

Pourquoi nos élus locaux, à Payra et au Mas, veulent-ils, ici aussi, nous réserver ce sort ?

Pour qui donc oeuvrent nos élus, si ce n'est pour nous ? ...
 

La Ganguise. (c) www.audetourisme.com , Paul Palau
La Ganguise. (c) www.audetourisme.com , Paul Palau

» Alors que le lac de la Ganguise figure en bonne place parmi les sites naturels audois dont le département vante l'attractivité touristique.
http://www.audetourisme.com/fr/decouvrir/espaces-naturels/sites-naturels.php

» Alors que les activités de tourisme vert sont en plein essor dans la Piège (comme le rappelle la synthèse du DOCOB de la ZPS Natura 2000 d'octobre 2014).

» Alors que, confer la couche cartographique "Se Poser" de la cartographie principale, une multitude de chambre d'hôtes et gîtes sont à proximité immédiate des sites éoliens à l'étude, dont plusieurs sont littéralement collés à la limite légale des 500 mètres...

» Alors que le canal du midi serait à 2.8km des éoliennes ; l'église du Mas-Saintes-Puelles, classée aux monuments historiques, à 1.5km.

» Alors que le classement ZPS Natura 2000 du territoire est un atout majeur, il lui confère une identité, une légitimité et une attractivité fortes, la quintescence du tourisme de pleine nature. Une multitude d'acteurs (collectivités locales, associations, particuliers, agriculteurs à qui on demande beaucoup) oeuvrent depuis des années à la concrétisation et au rayonnement de cette ZPS Natura 2000.

» Alors que, confer la cartographie des randonnées, les sites éoliens à l'étude sont situés à la confluence de nombreux itinéraires de randonnées, car il s'agit de lieux remarquables pour la pratique de ces activités : nature préservée et d'une grande richesse, villages bucoliques, et belvédaires superbes sur les collines, sur la plaine du Lauragais, la Montagne Noire et les Pyrénées.

un gîte en bord de Ganguise
un gîte en bord de Ganguise

» Alors que le Projet 2015-2020 de la Communauté de Communes Castelnaudary Lauragais Audois, au contraire, prône le développement du tourisme de pleine nature dans la Piège. 
Ce projet, porté par M. Philippe Greffier président de la Communauté de Communes, et présenté à l'ensemble des élus communautaires le 11/02/2016, identifie le développement du tourisme comme un de ses axes prioritaires, et cela se traduit par le "développement d'une offre touristique autour des activités de pleine nature". Et ce projet, à très juste titre, désigne le site de la Ganguise comme un atout touristique majeur, devant constituer le point d'ancrage central de cette action de développement.

Extraits du document :

Développer une offre touristique autour des activités de pleine nature.

Le site de la Ganguise dispose d'un potentiel touristique à renforcer. Sa proximité avec Toulouse, la présence d'une base de voile dynamique, son inscription dans une zone Natura 2000 en font un lieu reconnu pour la pratique de certaines activités de pleine nature.
Le projet intercommunal 2015-2020 vise à développer cette offre touristique par la mise en place d'un ensemble d'activités complémentaires.

Action n°10 : lancer une étude de faisabilité pour la création d'un hébergement sur le site de la base nautique.
Il s'agit de résoudre la question de l'hébergement, enjeu majeur pour le développement de ce site. Des contacts ont déjà été pris avec des opérateurs pour vérifier les conditions économiques et financières de faisabilité de création d'un hébergement.

Action n°11 : créer de nouvelles boucles de randonnée.
Sur le site de la Ganguise, en s'appuyant sur les préconisations de l'étude réalisée par le PETR en 2014 sur les plans d'eau du Pays Lauragais. Cette étude a permis de mettre en évidence le potentiel lié à ce projet mettant en réseau les plans d'eaux existants.
Sur les autres communes, les boucles de randonnée sont de gestion communale. La communauté de communes pourrait apporter un appui financier pour la conception et l'impression des topoguides. L'entretien, le débroussaillage et le balisage de ces sentiers resteraient à la charge des communes.

Action n°12 : lancer l'étude de faisabilité technique et financière pour la création d'une plage aménagée et/ou d'une baignade surveillée.
Cette proposition qui s'inscrit dans la ligne droite des activités de pleine nature permettrait de renforcer l'attractivité touristique sur le site de la Ganguise

Action n°13 : lancer l'étude de faisabilité technique et financière pour la maison de la nature à la Bourdette. Cette bâtisse, propriété du Conseil Départemental pourrait être mise à disposition d'une association pour y développer des actions à visées éducatives : observatoire d'oiseaux, de la flore envers les centres de loisirs, les scolaires, le grand public.


Nous approuvons avec conviction cette description des enjeux, ainsi que chacune des actions de devéloppement lancées par la communauté de communes.
Le site de la Ganguise dispose d'un grand potentiel, qui n'est que partiellement exploité à l'heure actuelle. 
Les actions prises par le projet intercommunal nous paraissent à la fois pragmatiques, cohérentes, respectueuses des équilibres du site, et propres à développer intelligemment ce potentiel
Développer une offre touristique autour des activités de pleine nature, avec la Ganguise comme point d'ancrage, et à partir de là rayonnant tout autour, en s'appuyant sur les multiples activités de plein air, et sur les multiples acteurs présents sur le territoire de la Piège, voilà un projet qui pour nous, les autochtones du territoire, a beaucoup de sens.


Inutile de dire que, à contrario, installer un parc industriel d'éoliennes géantes à proximité immédiate de la Ganguise signifierait de facto la disparition de ces équilibres, et la condamnation du tourisme de pleine nature dans cette zone

En d'autres lieux, dans le département, des élus ont conscience de ces enjeux, et ils se battent pour l'avenir de leurs communes, pour la poursuite du développement du tourisme, et pour la protection contre les projets qui en sont la négation.

Notre souhait le plus cher est que la Communauté de Communes Castelnaudary Lauragais Audois, elle aussi, se batte pour l'avenir du tourisme de pleine nature dans la Piège. Tout simplement, en accord avec son propre plan d'action issu de son Projet 2015-2020 !

.
 
Poursuivre vers un autre article