Infrasons : Déclarations politiques récentes

En préambule, rappelons qu'en France, la distance légale d'une éolienne aux habitations est de 500 mètres.
Et rappelons que les 2 projets du Mas et de Payra, présentés par EDF E-N, délimitent les zones d'études des 2 projets, y compris la zone "finalisée" du Mas, à 500 mètres des premières habitations (et à 1.2km de l'église de Cumiès ; à 1.1km du début du village du Mas-Saintes-Puelles, à 1.5km de l'église).

 

En Australie

En Australie, la distance légale entre les éoliennes et les habitations est de 2,5 km. L’OMS préconise une distance d’au moins 3 km.

EXTRAIT DU DISCOURS DU SÉNATEUR MADIGAN (État du Victoria) 
prononcé le 17 mars 2014 devant le Sénat Australien

« Ce soir, je prends la parole pour parler de la relation entre les citoyens et leurs médecins, et de la façon dont cette relation peut être dévoyée.[...] 

Il est désormais de notoriété publique que de nombreux riverains du parc éolien de Macarthur ont été gravement affectés dans leur santé et ont été affectés régulièrement dans leur sommeil, et ce depuis le démarrage de seulement 15 des 140 éoliennes au début du mois d’Octobre 2012. 
En 2013, alors que cela ne faisait même pas un an que les éoliennes étaient en activité, une enquête sanitaire préliminaire a été menée, de façon anonyme, dans ce district, et les résultats sont stupéfiants. 23 familles environ ont répondu à cette enquête. Il en est ressorti qu’environ 66 personnes dans un rayon de 8 kilomètres souffraient déjà des effets néfastes des éoliennes. Une fois de plus, AGL a complètement nié toute responsabilité. Il est à la fois extraordinaire et édifiant de voir que tant de familles qui ont vécu dans ce district heureuses et en bonne santé pendant 30 à 50 ans se sont toutes mises soudainement à tomber sérieusement malades au moment même où les éoliennes devenaient opérationnelles. 
[...]
Comme les industries du tabac et de l’amiante, la filière de l’éolien industriel sait depuis longtemps que ses activités rendent les gens malades. Je demande au gouvernement de prendre le plus rapidement possible les mesures nécessaires pour mettre en place un programme de recherche indépendant et de haut niveau sur les conséquences sanitaires des parcs éoliens.»

Sénateur John Madigan

 

Au Royaume-Uni

Article paru dans le Daily Mail, le 31 octobre 2012

Le Ministre de l'Énergie John Hayes a annoncé qu'il ne serait plus construit de nouveaux projets éoliens terrestres au Royaume uni. La signification de cette annonce choc par le Ministre de l'Énergie John Hayes de l'arrêt par le Gouvernement britannique de tout nouveau projet éolien terrestre ne peut être plus claire. Depuis des années, la volonté de couvrir des centaines de kilomètres carrés du territoire britannique d'éoliennes avait été l'un des piliers de la politique énergétique britannique, soutenue par les trois grands partis politiques.

« Les éoliennes sont si peu fiables du fait de leur intermittence qu’elles sont le plus inefficace moyen de production d’électricité jamais imaginé. Il s’agit là de la plus grande escroquerie des temps modernes.» 
« Les énergies renouvelables doivent prouver à la fois leur insertion environnementale et leur performance économique. Les éoliennes ne franchissent aucune de ces deux conditions. »

.
 
Poursuivre vers un autre article