Eolien industriel dans la ZPS Natura 2000 de la Piège : débâcle écologique annoncée

 
article image

Le saviez-vous ?
Les études statistiques montrent que les collisions avec les éoliennes restent un facteur de mortalité des oiseaux très faible, loin derrière les immeubles et les baies vitrées

Ceci est une citation issue d'un affichage de EDF Energies-Nouvelles, présenté lors de leur campagne "d'information", durant une permanence le 14/09/2016 au Mas-Saintes-Puelles.
C'est ce qu'ils ont à dire au sujet de la localisation du champ d'éoliennes qu'ils convoitent sur notre territoire.

Alors, à notre tour d'apporter des éléments d'information à ces individus :
Cher EDF Energies-Nouvelles, le saviez-vous ?
La ZPS "Piège et Collines du Lauragais", à l'intérieur de laquelle s'incrit votre projet éolien, est une Zone, de Protection, Spéciale, destinée à Protéger les espèces d'oiseaux remarquables dont elle constitue l'habitat.
Et ces espèces remarquables, figurez-vous, ne sont pas des pigeons, tourterelles ou autre moineaux, dont, certes, nous regrettons tout comme vous la mortalité en ville, due aux collisions contre des immeubles ou contre des baies vitrées.
Non. Les espèces dont il s'agit ici, ce sont par exemple l'aigle royal, l'aigle botté, le circaète Jean-le-Blanc, ou encore le grand duc d'Europe. Et ces espèces, ne meurent pas en ville contre des immeubles ou des baies vitrées. Ces espèces, rares, emblématiques et remarquables, ont un habitat bien spécifique, et c'est précisément leur habitat, protégé par la ZPS "Piège et Collines du Lauragais", que vous convoitez pour installer vos champs d'éoliennes.

extrait cartographique Natura 2000
extrait cartographique Natura 2000

Précisément, la sensibilité de la zone que vous convoitez pour vos champs d'éoliennes, est, au titre de la ZPS Natura 2000, qualifiée de "très forte à exceptionnelle", en terme d'enjeux de protection des espèces.
Et pourquoi donc ? Le saviez-vous ? Les zones d'évolution favorites de nombre de ces espèces, ce sont notamment ces terrains bien particuliers, dont la végétation alterne landes herbeuses, taillis et bois, et dont le relief et l'exposition génèrent des courants ascendants. C'est précisément leur zone d'évolution. Et c'est aussi précisément la zone que vous convoitez pour votre champ d'éoliennes.
Confer la visualisation cartographique, pour le détail des enjeux de protection très forts à exceptionnels Natura 2000, et leur recouvrement par les zones convoitées par les promoteurs éoliens.

 

C'est donc une débâcle écologique que vous nous promettez. Vous nous promettez le reniement total de la ZPS Natura 2000.

 

Rapaces, la désolation
Rapaces, la désolation


Nous vous renvoyons aux multiples exemples sordides de parc éoliens existants, en d'autres lieux présentant souvent des caractéristiques topographiques identiques, où des cadavres de rapaces mutilés sont continuellement retrouvés jonchant les sols.

La ZPS Natura 2000 "Piège et collines du Lauragais" n'a pas vocation à devenir une guillotine aux oiseaux qu'elle est sensée protéger. Elle n'a pas non plus vocation à installer des appareils pour faire fuir ces oiseaux.

C'est une zone destinée à Protéger les oiseaux et leur habitat.

Les études se succèdent, qui démontrent ces constats. La Ligue de Protection des Oiseaux tire la sonnette d'alarme concernant l'implantation d'éoliennes à proximité des ZPS Natura 2000. Dernièrement c'est le journal Le Monde qui se fait l'écho de l'hécatombe de rapaces due aux éoliennes dans ce contexte.  

Cela nous fait grande peine de lire, sous votre plume, parler de vertus écologiques et environnementales pour qualifier les finalités de votre projet.
Car votre projet, c'est tout l'inverse.

 

Citations d’Allain Bougrain-Dubourg, président de la LPO, en juillet 2017 :

Nous sommes favorables aux énergies renouvelables.
Mais pas n'importe où, pas n'importe comment.
Si vous mettez de l'éolien sur une zone de migrations, vous êtes sûr que vous allez avoir un impact épouvantable.
Nous ne voulons pas d'éoliennes dans les ZPS, les Zones de Protection Spéciale Natura 2000, là où on a évalué la plus grande richesse en biodiversité, donc il s'agit simplement de les mettre ailleurs.
La transition énergétique ne peut pas s’exonérer de la prise en compte de la biodiversité.

 

 

France Nature Environnement est vigie sur le sujet de la destruction des espèces protégées dues aux éoliennes industrielles.
Deux plaintes ont récemment été déposées, à l'encontre de EDF E-N, pour deux parcs éoliens responsables de la mort de nombreux rapaces protégés (faucons crécerellettes, aigle royal).

Le point commun de ces deux parcs éoliens meurtriers ?
Leur proximité avec des zones Natura 2000.

La différence par rapport aux projets éoliens qui nous concernent, ici dans la Piège Audoise, avec encore EDF E-N à la manoeuvre ?
Ici, les éoliennes sont prévues carrément en plein coeur d'une ZPS Natura 2000 ! dont les enjeux de protection sont cartographiés à "exceptionnels" !

EDF E-N, adversaire de la biodiversité, souhaite visiblement se surpasser, ici dans la Piège Audoise.

 

.
 
Poursuivre vers un autre article