Aujourd'hui N éoliennes. Demain combien ?

Un projet éolien, c'est un projet initial.

Et ensuite, ce sont des extensions.

Voici une liste de sites éoliens audois ayant fait l'objet d'extensions, c'est à dire, dans la la pratique, ayant pour la plupart multiplié par deux, ou plus, leurs dimensions par rapport au projet initial :

  • Port-la-Nouvelle
  • Tuchan
  • Fitou
  • Luc-sur-Orbieu
  • Cuxac-Cabardès
  • Cabrespine
  • Névian
  • Portel des Corbières
  • Lastours
  • Roquetaillade
  • Treilles

Ok, nous aurions eu plus vite fait de lister les sites qui n'ont à ce jour pas fait l'objet d'extensions... d'autant que, si on retire de ces sites restants, ceux qui sont tout récents et qui donc par définition n'ont pas encore eu matériellement le temps de faire l'objet d'extensions, il ne reste vraiment plus grand monde...

Et même pour les sites tout récemment inaugurés, maintenant ça ne traîne plus. Prenons par exemple le site de "Sambrès" dans la Montagne Noire, plus grand site éolien audois avec 26 éoliennes, inauguré il y a à peine 2 mois ; et bien on vient d'apprendre qu'une extension est prévue pour ce site, de 20 nouvelles machines...

 

Et ne croyez pas que quelque bon sens ou quelque sentiment de décence ou de précaution puisse nous épargner du pire. On trouve toujours pire ailleurs ; il y a pire que les projets du Mas et de Payra, par exemple proche d'ici il y a le projet éolien de Cintegabelle.

Ci-dessous, voici un extrait de la présentation du projet, faite par son promoteur GDF-Suez le 30/07/2014 en séance publique, et consultable dans son intégralité ici : http://haec0931.com/wp-content/uploads/2014/09/140730_CCVA_Reunion_CM.pdf

Constatez par vous-mêmes. Incroyable, n'est-ce pas ? Tout pour le profit, tout en restant dans les limites du respect de la loi. En voilà un parfait exemple. Et la population locale, les habitants autochtones, on s'en fiche pas mal, pour être poli. J'ai droit à un trou à rat de 20 mètres sur 20 mètres pour mettre une éolienne de 130 mètres de haut au beau milieu d'habitations ? Super. Je le fais. J'ai le droit.

Voilà quels sont les objectifs des promoteurs.

On trouve toujours pire ailleurs, mais ça ne veut pas dire que le pire va nous épargner.
Ici, au Mas-Saintes-Puelles, le projet initial s'insère entre des habitations dispersées et le village. Toute extension future ne pourra que se rapprocher encore des habitations, du village, et des communes limitrophes. Quelles seraient les limites à des extensions futures ? Ces limites seront-elles nécessairement guidées par quelque bon sens ou quelque sentiment de décence ou de précaution ? Regardez le projet éolien de Cintegabelle, vous avez votre réponse.
Les seules limites sont les limites imposées par la loi.
En terme de localisation, les seules limites légales sont celles représentées sur la cartographie.
En terme de hauteur, il n'y a tout simplement aucune limite légale, et les évolutions de la loi veillent à coller au plus près des intérêts des promoteurs.

Projet éolien de Cintegabelle
Aujourd'hui N éoliennes. Demain combien ?
.
 
Poursuivre vers un autre article