Et les élevages à proximité ? On ne peut pas donner la parole aux vaches, mais...

En préambule, rappelons que les 2 projets du Mas et de Payra, présentés par EDF E-N, délimitent les zones d'études des 2 projets, y compris la zone "finalisée" du Mas, à 500 mètres des premières habitations (et à 1.2km de l'église de Cumiès ; à 1.1km du début du village du Mas-Saintes-Puelles, à 1.5km de l'église).

 

Voici des témoignages d'éleveurs, ainsi que les résultats d'une étude scientifique.

 

Un premier témoignage

Reportage de France 3 Picardie, 18 septembre 2015


Yann Joly n'avait à priori rien d'un anti-éolien. L'éleveur qui possède un troupeau de 250 vaches laitières au Boisle (80) a toutefois commencé à s'inquiéter lorsque ses bêtes ont cessé de s'abreuver régulièrement. Ses craintes ont été renforcées lorsqu'il s'est aperçu que le rendement laitier des ruminantes était en chute libre.
« En 2011, après l'installation des douze premières éoliennes, la production est passée de 10 000 litres par vache à l'année à 7000 litres. La situation s'est aggravée après le doublement du nombre de mâts en 2013 et on est alors tombé à 5000 litres. » 
Une catastrophe pour cet exploitant qui fait alors procéder aux analyses vétérinaires qui cependant ne décèlent rien. Il fait alors venir un géobiologue qui intervient sur le terrain sans parvenir à trouver une solution. En procédant par élimination, il se forge une conviction. Ce sont les 24 éoliennes situées à 1,8 km de son élevage qui sont la cause de la dégradation de son cheptel.
Yann Joly a finalement décidé de porter plainte contre la société qui a implanté les éoliennes et réclame 265 000 euros  de dommages et interêts.

 

Un second témoignage

Publié dans un quotidien régional de Loire-Atlantique 

Extraits :

Les analyses montrent que selon l'intensité de l'activité des éoliennes, le comportement des animaux et leur productivité change notablement«Quand les éoliennes s'arrêtent de tourner une journée, les animaux sont beaucoup plus calmes», constatent les éleveurs.

Mais voilà déjà longtemps que ces problèmes ne concernent plus seulement les bovins. Didier et Murielle Potiron affirment en ressentir aussi les effets, eux qui habitent et travaillent sur ce site à longueur d'année. C'est une sensation de grande fatigue, qui s'en va dès qu'on séloigne, mais aussi des nausées, des céphalées, et même une sensation de brûlure aux yeux pour Murielle, explique son époux.

Tous les tests médicaux ont été faits mais on ne trouve rien ! Pour eux et pour les géobiologues, ces maux sont provoqués par l'accumulation des nuisances induites par les éoliennes.»

 

Le témoignage d'un éleveur au Danemark

Conférence donnée en octobre 2015

Extraits :

Ce jour-là, je ne l'oulierai jamais, la première nuit, lorsque les éoliennes étaient lancées et que 30 000 animaux sont devenus fous.

Le cycle des femelles enceintes n'était pas normal
[...] 21% ont fait une fausse couche
[...] Beaucoup de petits sont nés mal formés

(désolé je ne me sens pas d'écrire les détails...)

Les vétérinaires étaient à la ferme en 2013 et 2014, ils ont dit qu'ils n'avaient jamais rien vu de tel. J'ai été éleveur d'animaux à fourrure depuis 26 ans et je n'ai jamais rien vu de tel.

 

Une étude scientifique sur les effets d'éoliennes industrielles sur la santé des porcs

Etude conclue en février 2015, et publiée en octobre 2015

http://www.economiematin.fr/news-eoliennes-distance-habitations-danger-sante

Une étude scientifique (la première du genre à avoir été réalisée, à notre connaisance ?), validée par la communauté scientifique en juillet 2015 (“The Effect of Varying Distances from the Wind Turbine on Meat Quality of Growing-Finishing Pigs”, Karwowska.M. & al) , établit la corrélation entre la qualité de la viande de porcs et la distance qui les sépare d’éoliennes lors de leur engraissement.
Des différences significatives dans le poids, dans la composition de la viande, et dans les fonctions métaboliques des animaux, sont démontrées.

 

 

Télécharger l'article du quotidien régional de Loire-Atlantique au format PDF : eleveurs-infrasons.pdf
.
 
Poursuivre vers un autre article