En région Occitanie ; au Conseil Départemental de l'Aude

 

Au sujet de la mise en oeuvre de la transition énergétique, il n'y a pas que l'Etat et la Préfecture qui militent en faveur de la cohérence d'aménagement du territoire.

La Région Occitanie, elle aussi, raisonne en ces mêmes termes, avec tous les enjeux qui se rapportent à cette cohérence (y compris l'enjeu de la préservation de la biodiversité). Elle agit de façon volontariste au travers du schéma régional "Occitanie 2040".
 

Il en est de même pour le Conseil Départemental de l’Aude.
Son "plan de territoire à énergie positive", élaboré en 2018, établit des stratégies volontaristes, construites à l’écart de l’interférence des "promesses d'industriels" (dixit André Viola, président du Département). Ainsi, ce plan est porteur de cohérence, il s’articule par territoire et par filière d’énergie verte.
Concernant le territoire de la Piège, la filière de l'éolien industriel en est exclue.

  • Volontariste : Pour la filière de l'éolien industriel terrestre, ce plan prévoit la "multiplication par 2 de la puissance installée" ; pour les autres filières, photovoltaïque en tête, c'est encore plus.
  • Cohérence : Ce plan est établi au regard des enjeux majeurs d'aménagement du territoire, avec un objectif affiché de cohérence.
  • Pas d'éolien industriel dans la ZPS Natura 2000 de la Piège : C'est une des conclusions de ce plan : la filière éolienne terrestre est exclue de ce territoire.
    En effet, concernant cette filière éolienne, le plan énonce que les objectifs volontaristes seront réalisés au travers du strict respect des conditions suivantes :  "Par le renouvellement des installations existantes" ; limité à des "nouveaux projets dans les zones à faibles enjeux (naturels, patrimoniaux)" ; éventuellement autorisé "pour certains dossiers anciens" encore en cours d'instruction, "déposés il y a 5 ou 10 ans".
    Donc ici, dans la Zone de Protection Spéciale NATURA 2000 de la Piège, où les enjeux de protection sont jusqu'à "exceptionnels" (plus haut niveau d'enjeu naturel en Europe), il va sans dire que ces conditions ne sont pas remplies, donc ici, c'est limpide : c'est non.

https://www.ladepeche.fr/article/2018/06/25/2824263-energies-vertes-l-aude-veut-plus-de-coherence.html

 

article image
.
 
Poursuivre vers un autre article